Appel patriotique à faire échec aux législatives frauduleuses du RPT-UNIR

Appel patriotique à faire échec aux législatives frauduleuses du RPT-UNIR

Notre pays, le Togo, se trouve à nouveau à la croisée des chemins. La bande de pilleurs qui a pris le pays en otage depuis déjà 52 ans n’est pas prête à lâcher. Et nous, le peuple souverain, sommes plus que jamais déterminés à ne plus nous laisser faire. Cette fois-ci, nous nous battrons jusqu’au bout, soit-il au prix de notre vie, pour empêcher le plan machiavélique du RPT-UNIR de se maintenir par des méthodes de bandits à la tête de notre pays.

Nous décidons de mener des actions citoyennes, conformément aux libertés publiques consacrées au nom de la République Togolaise et aux instruments internationaux en vigueur, pour manifester notre rejet des actions entreprises par le gouvernement et le parti au pouvoir.

Nous nous engageons à empêcher la tenue des élections législatives unilatéralement programmées par le régime pour les raisons ci-après :

  1. Ces élections violent l’esprit et la lettre de la feuille de route de la CEDEAO en date du 31 Juillet 2018 qui a prescrit la tenue d’un processus électoral consensuel entre le pouvoir et l’opposition ;
  2. La Commission Electorale qui organise ces élections est illégale, tant dans sa composition que dans ses décisions, car constituée uniquement des partisans du pouvoir en place ;
  3. Les élections législatives unilatérales visent à mettre en place une Assemblée nationale illégitime, sous le contrôle exclusif du RPT-UNIR avec l’ambition d’asservir le peuple togolais par le biais de faux-représentant au sein d’un organe législatif dépouillé de tout pouvoir ;
  4. Le fichier électoral constitué sur base de l’inscription unilatérale des électeurs par la CENI aux ordres du pouvoir n’est pas représentatif du corps électoral de la population togolaise ;
  5. La mise en place d’une Assemblée monocolore par le régime de dictature a pour unique but de saboter le processus de réformes démocratiques exigées par le peuple togolais et soutenu par les partenaires de notre pays, en perspective de l’élection présidentielle de 2020 ;
  6. Ces élections législatives constituent une atteinte grave à l’intégrité et à la dignité du peuple togolais et son aspiration à vivre dans un Etat de droit démocratique ;
  7. Le découpage électoral conçu par le gouvernement UNIR ne respecte pas les principes d’équité et de représentativité qui devraient régir la bonne gestion des affaires publiques.

C’est pour l’ensemble de ces raisons, que nous Togolais, engagés pour le changement sur la Terre de nos Aïeux, décidons d’empêcher la tenue de ces élections. Nous mettons en garde la dictature et tous ceux qui sont à son service, contre la poursuite des opérations d’organisation de ces élections. Tenons pour responsable M. Faure Gnassingbé pour tout ce qu’il adviendrait de son entêtement à maintenir ces élections frauduleuses.

En appelons aux citoyens togolais, où qu’ils se trouvent à prendre leurs responsabilités, par des actions idoines, pour faire échec au complot des ennemis du peuple libre du Togo !

Fait à Lomé, le 26 Novembre 2018

Le Collectif des Citoyennes et Citoyens Engagés pour le changement et la dignité nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *