Note Conceptuelle

Depuis Août 2017, le peuple togolais s’est remobiliser pour rappeler ses exigences et ses attentes en matière de gouvernance démocratique. Des actions multiformes ont été entreprises par les partis politiques et les organisations de la société civile en vue d’exiger des réformes démocratiques. Ces efforts n’ont malheureusement pas abouti. Le 20 décembre 2018, le régime en place a organisé des élections législatives unilatérales sans la participation des partis de l’opposition démocratique. Une assemblée (nationale) totalement acquise à la dictature a été mise en place. C’est dans ces conditions que l’on annonce l’organisation des élections locales en 2019 et la présidentielle en 2020.

Le contexte politique

Le processus politique en cours au Togo n’est pas appuyé financièrement par des organismes d’aide à la démocratie. Ceci explique la faiblesse notée au niveau des organisations de la société civile et des partis politiques. Il urge de prendre des dispositions afin de mobiliser des financements alternatifs à cet effet.

Le présent appel à contribution est initié par le réseau citoyen Notre Togo en partenariat avec le Conseil Démocratique des Togolais de l’Etranger (CDTE).

2. Objectifs de l’appel de fonds

Le Réseau Notre Togo a entrepris depuis le premier trimestre 2017 de travailler à l’organisation efficace de la lutte pour le changement au Togo. Le but du présent appel à contribution (financement) vise à collecter des fonds afin d’appuyer des initiatives prises par des citoyens pour le changement politique au Togo.

3. Mécanismes de gestion

Les partenaires togolais associés ont créé le Fonds d’Appui aux Initiatives Citoyennes (FAIC). Le FAIC es dirigé par un Conseil d’Administration.

Le Conseil d’Administration du FAIC est constitué par des personnalités togolaises intervenant dans des organismes internationaux, dans le secteur privé et dans les organisations sans but lucratif au Togo ou à l’étranger.

Les subventions seront attribuées de façon discrétionnaire. Les personnes ou organisations bénéficiaires des subventions traitent exclusivement avec le Conseil d’Administration. Les bénéficiaires ne sont pas tenus de faire la publicité du FAIC. Le Réseau a mis en place des mécanismes spécifiques pour le suivi des subventions et des activités, notamment les aspects relatifs au rapportage mais aussi le suivi et l’évaluation des actions mises en oeuvre.

Le Conseil d’Administration produira périodiquement un rapport sur le fonctionnement du Fonds. Chaque donateur recevra ledit rapport. Un audit externe est commandité annuellement pour certifier les comptes et les activités du Fonds.

4. Les priorités pour l’année 2019

Le FAIC s’est fixé quatre (04) objectifs stratégiques pour l’année 2019:

  • Renforcer l’engagement citoyen à la base,
  • Assurer l’éducation politique des jeunes et femmes engagés,
  • Influencer la gestion locale,
  • Promouvoir une participation active des citoyens au processus politique pour l’alternance à la tête du pays d’ici à 2020.

4. COMMENT CONTRIBUER AU FAIC?

Le FAIC se veut un outil de financement transparent et durable . Toute personne physique ou morale, togolaise ou étrangère peut contribuer au FAIC. Le Conseil d’Administration collecte les dons destinés au Fonds par l’entremise d’un des dispositifs disponibles:

  • Via une antenne nationale du Réseau Notre Togo,
  • Par l’intermédiaire d’un membre du Conseil d’Administration,
  • A travers une organisation partenaire officiellement reconnue au Togo.

Plusieurs options sont proposées pour envoyer les dons:

  • Virement bancaire unique ou récurrent sur le compte bancaire de l’organisation (à Madison, Wisconsin, Etats-Unis d’Amérique)
  • Par transferts express (Western Union, Money Gram, WARI, Money Express, Mobile Money….).