Depuis le début des années 90, des milliers de Togolaises et de Togolais se sont intéressés de diverses manières aux affaires du pays. Certains ont choisi de militer dans des partis politiques. D’autres se sont exprimés au sein des organisations citoyennes.

Entre 1991 et 1993, les Togolais se sont prononcés pour la mise en place d’un Etat de droit démocratique. Les assistes et les nombreux fora qui ont été organisés, tout comme les multiples consultations électorales organisées dans le pays n’ont permis de mettre en place un tel système. Le processus politique a connu de nombreuses péripéties, marquées par des milliers de morts, de mutilés et d’exilés. La cohésion nationale a été mise à rude épreuve.

Le Togo vit dans une situation politique bloquée depuis plusieurs années: le pays est divisé est profondément divisé, malgré ce que les autorités en place veulent faire croire. Les réformes politiques programmées depuis 25 ans n’ont pas été effectuées.

Le Togo, notre pays bien aimé vit en marge des changements positifs qui s’opèrent dans la vie des autres peuples qui nous entourent. Cette situation fait de nous des citoyens malheureux, sans aucune prise sur la gouvernance qu’ils subissent.

Le Mouvement Notre Togo est l’aboutissement d’un long engagement collectif de Togolaises et de Togolais, issus de toutes les régions et de tous les groupes ethniques et désirant travailler ensemble pour mettre fin à l’exception politique qu’est devenu le Togo.